La photographie est une trace visible dans le présent. Mais pour autant elle ne peut représenter qu’un fragment d’une réalité, sensible à la beauté des lieux, à l'émotion qu'ils suscitent et aux regrets qu'ils symbolisent parfois.
Rêveries du promeneur confiné ou 55 essais sur l’usure du paysageLa couleur attend le noirLes murmures de GaïaLes naufragés ou la géographie du douteDopo EboliCarnet du NépalChaosHistoire d'un ruisseauPolaroidsLa géographie des brindillesIslande-JökulsárlónUn improbable jardinComme un léger frémissementDes racines et des arbresL'eau des femmesVal VerzascaPublicationsCentre Georges PompidouAu bord de la mer violette